EDITIONS – LIVRES D’ARTISTES

EDITION – ARTIST’BOOKS

 

Annie Robine dresse ses propositions de reliure dans une indépendance d’esprit assez rare. Elle imagine assurément un horizon des plus amples, se jouant aussi bien ici que dans la lointaine distance de l’inaccessible. L’enthousiasme la guide autant que l’humour et la franchise, il s’agit d’aller droit, de ne se subordonner à rien si ce n’est au livre, à ce bouquet des mots qui s’évadent et qu’elle retrouve dans la juste écoute. Elle fait de ce lien sacré le signe même de son indépendance.

Annie Robine’s bookbinding proposals are made with a rare independence of spirit. She certainly imagines a broad horizon, playing as well here as in the far distance of the inaccessible. Enthusiasm guides her as much as humour and frankness, it is a question of going straight, of not subordinating herself to anything but the book, to this bouquet of words that escape and that she finds in the right listening. She makes this sacred bond the very sign of her independence.

LIVRES D’ARTISTES,
EXEMPLAIRES UNIQUES

Il s’agit de livres… Uniques, uniques et … singuliers…
L’écriture y est présente, mais sous une forme particulière…
Il s’agit de gammes, de construction des gammes
Perception du temps, des sensations
Gammes de couleur, gammes de toucher
Il s’agit d’une Musique Harmonie, Disharmonie

GRIFFURES

Un livre unique, un hymne au papier

Griffures. Partitions à quatre mains

Cancale, mars 2017

Il s’agit d’une partition à deux : les peintures du parchemin sont de Constance Robine

“Les couleurs de l’automne se déploient,
les feuilles se cachent, se jouent du langage, laissent entrevoir des marques, des déchirures, …..
Griffures
Déchirures… Egratignures Balafres Ecorchures Cicatrices Empreintes
Force, jaillissement extrême Emergence Apparition d’une marque Piqué des ciseaux
Cette liberté qui m’assaille, cette folie touchée du doigt, embrassée
Ces respirations folles
Il s’agit d’une Musique Accords Désaccords
Et puis… l’âme inspirée plane à nouveau“

A.R.

Formation in 4 (250x260mm) composé de 107 feuilles de différents papiers travaillés dans des harmonies de brun, grège et vert, double couverture papier et parchemin, parchemin à rabats peint à l’encre et travaillé à la pointe pout obtenir des effets de griffure, couture visible sur lanières de parchemin se prolongeant sur le contreplat, un feuillet de poème.

Exemplaire unique de cette variation poétique autour de thème de la terre.
Conçu comme une narration poétique et musicale, l’ouvrage se déroule sur des correspondances harmonieuses de papiers de diverses sortes travaillés par Annie Robine par collages, façonnages, griffures, ajouts de matière, et déchirures.

NUAGE

Livre d’artiste unique,
cheminement poétique et musical du livre

Nuage. Partitions à quatre mains

Cancale, septembre 2017

Il s’agit d’une partition à deux : les peintures du parchemin sont de Constance Robine

“Nuage
Naissance…. l’eau
Des étendues
Un silence, l’infini espace, immensité de douceur, Intervalles éthérés, Nuages… Larges étendues emplies de calme, de douceur, délicatesse,
Espaces infinis et vaporeux
L’âme inspirée s’éveille, puis plane, survole, nébuleuse
Et puis… Accélération, brutalité des mots, déluge !
L’éclat d’argent,
Et les songes, les sanglots des cieux“

A.R.

“Exemplaire unique de cette variation poétique autour de thème de l’air, du ciel et des nuages, véritable ode amoureuse au livre et au papier comme matière corporelle et narrative.

Conçu comme une narration poétique et musicale, l’ouvrage se déroule sur des correspondances harmonieuses de papiers de diverses sortes travaillés par Annie Robine par collages, façonnages, griffures, ajouts de matière, et déchirures. Tourner chacune des pages devient un exercice littéralement envoutant de respirations successives, un cheminement hypnotique souligné par les effets de matière et un sens exceptionnel du pouvoir dramatique, émotionnel et poétique des couleurs et des teintes.

Cette féérie de papier-matière est insérée dans une délicate et élégante reliure de parchemin conçue par Annie Robine et dont les plats ont été peints à l’encre puis travaillés à la pointe par sa fille Constance pour obtenir des éclats de luminosité d’une grande finesse.

Remarquable livre d’artiste contemporain crée par Annie et Constance Robine.

Splendide réalisation contemporaine éminemment poétique“.

Eric Grangeon Rare Books, Bulletin n° 9 Paris, février 2018

Création d’un nouveau concept, au delà du livre d’art
Le livre-bijou

Chaque volume de la collection est édité à un petit nombre d’exemplaires.
Le texte est mis en forme et typographié sur papiers japonais ou thaïlandais, teints à la main de couleur particulière.
Tous les exemplaires sont numérotés, puis signés par l’auteur.

‘’L’ensemble du petit ouvrage est inséré entre deux parties d’un coquillage nacré dans des tonalités de brun et de rose. L’atmosphère qui se dégage de cette reliure inattendue est sensuelle et volontiers précieuse.“
Yves Peyré

PETITE COLLECTION “LES REINES“

Paroles de Femmes, Paroles d’Amour de femmes.
L’élégance des rêves, la vérité profonde de l’amour, l’éros, la “divine folie“
des mots libres, une écriture sincère, troublante, dérangeante ? Toujours juste et pure !

Il se fait belle

Claire Barré, Préf. Nicolas Houguet, Collection Les Reines, Rennes 2017
ex. n°1/7

 

Coquillages, papiers Japon teints-Rouges (17 x 14 cm)

Claire Barré est romancière et scénariste, auteur de quatre romans: « Ceci est mon sexe », Hugo Roman, 2014, « Baudelaire, le diable et moi », Robert Laffont, 2015, « Phrères », Robert Laffont, 2016, « Pourquoi je n’ai pas écrit de film sur Sitting-Bull », Robert Laffont, 2017.

‘’Dans ce texte, ce poème, cette étreinte et cette déclaration d’amour, ce désir qui monte, Claire Barré célèbre les multitudes que l’on porte en nous, que souvent on n’ose pas. Elle donne la permission à celui qu’elle aime d’être complet, pour enrichir l’envie et la connaissance qu’elle a de lui. »
Nicolas Houguet

Naissance – Les Rouges

Espaces vaporeux et tendres
Les feuilles se cachent, se jouent du langage, laissent entrevoir…
Délicatesse, immensité de douceur
L’âme inspirée s’éveille, puis plane

La beauté, Charles Baudelaire

Éd. Petite collection “Les Reines“, Rennes 2020, ex. n°1/7

 

Bronze, dentelles dorées et rubans, papiers Japon

La Beauté
Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre,
Et mon sein, où chacun s’est meurtri tour à tour,
Est fait pour inspirer au poète un amour
Éternel et muet ainsi que la matière.

Je trône dans l’azur comme un sphinx incompris ;
J’unis un cœur de neige à la blancheur des cygnes ;
Je hais le mouvement qui déplace les lignes,
Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris.

Les poètes, devant mes grandes attitudes,
Que j’ai l’air d’emprunter aux plus fiers monuments,
Consumeront leurs jours en d’austères études ;

Car j’ai, pour fasciner ces dociles amants,
De purs miroirs qui font toutes choses plus belles :
Mes yeux, mes larges yeux aux clartés éternelles !

Charles Baudelaire, Spleen et Idéal, 1857

Un désir insensé de vous revoir – Guy de Maupassant

Éd. Petite collection “Les Reines“, Rennes 2020 (ex. unique)

Fragments de parchemins et de manuscrits, dentelle, coquillages, ammonites et agates, “boîte“ légère de parchemin

“Un désir insensé de vous revoir, de vous revoir tout de suite, là, devant moi, est entré soudain dans mon coeur. Ne le sentez-vous pas, autour de vous, rôder, ce désir, ce désir venu de moi qui vous cherche, ce désir qui vous implore dans le silence de la nuit ? Je voudrais, surtout, revoir vos yeux, vos doux yeux. Pourquoi notre première pensée est-elle toujours pour les yeux de la femme que nous aimons ?“
Guy de Maupassant

Tu dépasses sans te perdre – Paul Eluard

Éd. Petite collection “Les Reines“, Rennes 2020 (ex. unique)

“Livre-sac“ en toile de lin, déclinaison de divers papiers remplis de dentelles, rubans, et coquillages

Odorante et savoureuse
Tu dépasses sans te perdre
Les frontières de ton corps
Tu as enjambé le temps
Te voici femme nouvelle
Révélée à l’infini.

Paul Éluard

Nous dormirons ensemble – Louis Aragon

Éd. Petite collection “Les Reines“, Rennes 2020 (ex. unique)

Dentelle et tulle, soie et rubans, papiers Japon, coquillages et perles baroques, coquillages

Nous dormirons ensemble
Que ce soit dimanche ou lundi
Soir ou matin minuit midi
Dans l’enfer ou le paradis
Les amours aux amours ressemblent
C’était hier que je t’ai dit
Nous dormirons ensemble

C’était hier et c’est demain
Je n’ai plus que toi de chemin
J’ai mis mon cœur entre tes mains
Avec le tien comme il va l’amble
Tout ce qu’il a de temps humain
Nous dormirons ensemble

Mon amour ce qui fut sera
Le ciel est sur nous comme un drap
J’ai refermé sur toi mes bras
Et tant je t’aime que j’en tremble
Aussi longtemps que tu voudras
Nous dormirons ensemble.

Louis Aragon (Le fou d’Elsa)

LES QUATRE ÉLÉMENTS

Inspirés du texte fondateur d’Empédocle (vers 460 av. J.-C.):
“Connais premièrement la quadruple racine
De toutes choses : Zeus aux feux lumineux,
Héra mère de vie, et puis Aidônéus,
Nestis enfin, aux pleurs dont les mortels s’abreuvent.“

Zeus, dieu de la lumière céleste, désigne le Feu,
Héra, son épouse, l’Air,
Aidônéus (Hadès), le dieu des enfers, la Terre
Nestis (Poséidon) l’Eau.

L’Air – Le Blanc

Livre blanc, inspiré de Héra, l’épouse de Zeus

Soies et dentelles, rubans et coquillages, perles baroques et coquillages en argent, agneau nacré (19,5 x 14,5cm)

Le Feu – L’Or

Livre doré, Zeus, dieu de la lumière céleste

Soies et dentelles, rubans, broderie de perles (19,5 x 14,5cm)